Critiquer un album ou un jeu... Quel exercice bien difficile !
Comment puis-je donner un avis sur un dessin alors que je suis bien incapable de faire une planche de bd cohérente ?
Comment puis-je critiquer un jeu de société alors que je n'ai pas idée de la galère que ça peut être pour l' éditer ?
Qui suis je pour revêtir le costume de juge ?
C'est ces quelques questionnements qui me font arrêter de temps en temps la publication sur ce blog mais...
Il faut savoir que tous les avis postés ici sont partiellement partisans... En effet, j'ai fait la démarche d'acheter le jeu ou le livre... Je ne suis donc pas impartial !
Alors on va dire que ce blog est là pour mettre en lumière certaines œuvres, pour voir mes coups de cœurs et mes déceptions mais attention, il est nécessaire de se faire sa propre opinion !

Comme le dit obélix : salut Jules !


Petit article sur un jeu édité par days of wonder et crée par Wolfgang Kramer : Colosseum. C’est un jeu de gestion très large public se plaçant dans la Rome antique. Vous jouer le rôle d’un imprésario romain possédant une arène. Le but du jeu est de faire le plus beau spectacle de tout les temps et attirer peu être si vous avez de la chance Césars lui-même. Quand on ouvre la boite de ce jeu, on est tout de suite ébahi par la qualité du matos : de beau pions, plateau très grand… Le déroulement du jeu est le suivant : dans un premier temps chaque imprésario va investir (acheter un programme, agrandir son arêne…) puis viens les enchères pour acquérir les matières premières. Ensuite les joueurs réalisent leur show et récoltent autant d’argent que de personnes présentent dans leurs arène. Ce jeu est très stratégique (d’ailleurs je n’ai pas encore compris toutes les finesses); on peut vite se retrouver piéger si on n’a pas été assez entreprenant dès le premier tour de jeu (qui dit pas entreprenant, dit pas de bô spectacles et donc pas de sous sous pour réinvestir après)… Durant la partie on est toujours à z’yeuter sur les adversaires pour pouvoir d’autant plus les bloquer ensuite. En gros, colosseum a gagné son pari : on s’amuse, on se croit dans la rome antique, on se creuse les méninges… Avé césars ! Ma note : 8/10

1 commentaire:

Varno Vamelmë a dit…

Colosseum... comme tu l'as si bien dit, c un jeu de stratégie. Si vous ne savez pas comment commencer la partie, quel programme vous souhaitez présenter à la fin, vous êtes foutus!
En plus, de mémoire, il n'y a que 5 tours de jeu, sachant qu'à la fin, le score est le meilleur de tous les tours et non un cumul!
Avec un petit truc sympa, on peut se faire avoir par les autres joueurs lors d'échanges ou de ventes... ou l'inverse !