Critiquer un album ou un jeu... Quel exercice bien difficile !
Comment puis-je donner un avis sur un dessin alors que je suis bien incapable de faire une planche de bd cohérente ?
Comment puis-je critiquer un jeu de société alors que je n'ai pas idée de la galère que ça peut être pour l' éditer ?
Qui suis je pour revêtir le costume de juge ?
C'est ces quelques questionnements qui me font arrêter de temps en temps la publication sur ce blog mais...
Il faut savoir que tous les avis postés ici sont partiellement partisans... En effet, j'ai fait la démarche d'acheter le jeu ou le livre... Je ne suis donc pas impartial !
Alors on va dire que ce blog est là pour mettre en lumière certaines œuvres, pour voir mes coups de cœurs et mes déceptions mais attention, il est nécessaire de se faire sa propre opinion !

Ta ta ta ta ta ( bruit de mitraillettes)


Vous aimeriez piloter des avions de la première guerre mondiale de manière très réaliste au cours d'un jeu ? Wings of War est fait pour vous. Mon gentil frère m'a offert la boite deluxe dernièrement et son contenu est vraiment énormissime ! 4 petites maquettes d'avions en plomb finement peintes ( on a même des réticences à les sortir de la boite de base de peur de les abîmer) et tout le reste pour réaliser des batailles plus réalistes les une que les autres.

Après 3 petites parties, voilà mon avis. Le principe du jeu est basé sur une phase de programmation où les joueurs réfléchissent aux 3 manoeuvres qu'ils comptent faire ( face caché). Puis dans un 2ème temps, chaque joueur avance son avion avec sa première carte programmation, on réalise les combats puis vient la 2ème manoeuvre... Etc. De part ce principe ( également utilisé dans robot rally ), il n'y a pas de temps mort dans le jeu. Les joueurs sont toujours actifs ce qui est appréciable.

Le livret de règle est plutôt complet car il contient notamment des scénarios de jeu. De plus; il est évolutifs : en effet, outre les mécanismes de base, wings of war possède plusieurs variantes additionnelles en fonction de notre expérience du jeu et de notre envie. Chaque add-on est là pour coller au plus près à la réalité... On peut bombarder une installation, jouer sur les niveaux d'altitude, se cacher dans une couche nuageuse, effectuer des manoeuvres risquées... On est en immersion totale dans la première guerre mondiale, on pilote un vieux coucou possédant des mitraillettes qui s'enraillent facilement... C'est GE-NIAL.

Maintenant parlons quelque peu des défauts : le livret de règle n'est pas rédiger de la manière la plus simple possible, en effet, il m'est arrivé de relire plusieurs fois un paragraphe pour bien le comprendre. On notera également que les illustrations sont trop peu nombreuses.

Ensuite, concernant le jeu à proprement parlé, il faut bien faire attention à la surface du champ de bataille : un terrain trop grand est un réel handicap ( les adversaires mettrons 3h à se mitrailler). Lorsqu'on joue avec l'altitude, le jeu est plus réaliste mais moins fun : encore une fois, la durée de la partie est nettement allongée. Attention donc au choix des variantes utilisé avant de commencer une partie.

Je pense que pour apprécier réellement ce jeu, il faut jouer exclusivement en mode mission. Et là, je vous assure, on transpire, on est obliger de jouer tactique.


Il faut savoir que wings of war c'est avant tout une gamme composée de plusieurs jeux. Il existe la version d'origine ( 20 euros pièces ) avec les règles plus une 15ène d'avions en carte ( 3 jeux en tout) , une version carte également mais se situant lors de la 2de guerre mondiale et la version que j'ai acheté avec les maquettes d'avions ( 38euros). Ensuite comme Ubik ( l'éditeur) veut profiter du filon: ils vendent des avions individuels ( plus attractifs tactiquement parlant par rapport à ceux de la boite de base bien sur) à 8 euros pièce ! Ah la grande mode des figs à collectionner !On peut donc dire qu' il existe un wings pour toutes les tirelires.

Pour conclure, je dirais que wings of war est vraiment un jeu immersif, passionnant et tactique qui séduira plus précisément les amateurs de jeu de figurines.7/10. Son coté facile d'accès permet de faire de belle parties face aux non joueurs. Toutefois, à long terme, je pense que wings of war ne sera pas capable de détrôner le must des jeux de plateau avec figurines de luxe : tannhauser ( OUAI, bientôt l'extension ! )


2 commentaires:

Varno Vamelmë a dit…

J'avais déjà aperci ce jeu dans le magasin Cellules Grises à Evry. Avec ton avis, tu me paraissais plutôt content, je me suis lancé et j'ai acheté la version "Burning drachens", avec des missions avec des ballons. Il y a également des scénario avec des possibilite de faire des parties solo. Même si j'ai pas de figurines d'avion, j'aime bien... d'ailleurs, je voir pour en fabriquer...

Anonyme a dit…

une élève ki continue c effor
il è tro bien messieu votre blog et je vroudrai bien enfin si vous avez le temps de m'aider en physique mon blog c lasakuradu45.skyrock.com
merci d'avance marion