Critiquer un album ou un jeu... Quel exercice bien difficile !
Comment puis-je donner un avis sur un dessin alors que je suis bien incapable de faire une planche de bd cohérente ?
Comment puis-je critiquer un jeu de société alors que je n'ai pas idée de la galère que ça peut être pour l' éditer ?
Qui suis je pour revêtir le costume de juge ?
C'est ces quelques questionnements qui me font arrêter de temps en temps la publication sur ce blog mais...
Il faut savoir que tous les avis postés ici sont partiellement partisans... En effet, j'ai fait la démarche d'acheter le jeu ou le livre... Je ne suis donc pas impartial !
Alors on va dire que ce blog est là pour mettre en lumière certaines œuvres, pour voir mes coups de cœurs et mes déceptions mais attention, il est nécessaire de se faire sa propre opinion !

Lucha libre !


Lucha libre est un comics qui regroupe plusieurs séries issues d'un même univers et qui ont tous pour point commun un homme : Jerry Fressen ( le scénariste )...
Cet auteur, on peut dire qu'il est "couillu". "Frenchies" d'origine, il tente l'aventure américaine très tôt et sort avec Guy Davids ( auteur du BPRD ) une série qui n'a pas marqué les mémoires outre atlantique : les zombies qui ont mangé le monde". Suite à cette déception commerciale, il décide de tenter l'aventure lucha libre qui d'une série régulière "lucharodores five" va se multiplier en une multitude d'autres série. Les humanos ont publié chaque fascicule ( 8 en tout ) et décide depuis la rentrée de publié chaque série indépendamment dans une belle édition cartonnée.

Mais qu'est ce que lucha libre ? C'est une sorte de catch mexicain. Bizarre comme thème non ? Difficile de se rendre compte ce que va raconter chaque tome et série ! Et bien c'est tout simple. Lucha libre suit des loosers de chez loosers qui se prennent pour des supers héros et qui, avec leurs tenues de catch, vont rendre la justice comme de vrais supers héros. Mais et il y a un grand mais... ils ne sont à aucun moment crédibles. Entre personnages, ne faisant rien, dépendant de leurs mères pour la lessive, on ne peut pas dire qu'ils sont charismatiques. Et c'est ce décalage et cet humour qui fait que ces livres sont de petits bijoux. Bien sur les vilains sont aussi crétins qu'eux et les histoires sont bourrées de références : Igor et Gritchka Bogdanov ( je ne sais pas si l'orthographe est correcte ) en extra terrestres, Elvis en super vilain...

Le dessin est dynamique à souhait et la cohésion entre les séries est réellement là contrairement à donjon par exemple. Le style est plutôt moderne mélangeant tout ce qu'il y a de mieux entre la bd indé européenne et le comics. Un aperçu là :


Lucha libre est la série du moment des humanos ( c'est bien la seule ! ). A se procurer d'urgence !

2 commentaires:

Etienne M a dit…

Salut!
très bonne série en effet!! J'ai acheté les 6 premiers numéros, mais là, d'autre BD ont pris le dessus sur mon porte monnaie!
Au passage je te conseille "Au revoir Monsieur", sortie chez Casterman, de Mabesoone (dessin) et Mau (scénariste)
À ne pas lire quand on a le moral dans les chaussettes. Le dessin est noir à souhait... tu le chroniqueras mieux que moi! ;-)
Toujours aussi agréable et pertinent ton blog!

Julien a dit…

oué, sympa,
:)