Critiquer un album ou un jeu... Quel exercice bien difficile !
Comment puis-je donner un avis sur un dessin alors que je suis bien incapable de faire une planche de bd cohérente ?
Comment puis-je critiquer un jeu de société alors que je n'ai pas idée de la galère que ça peut être pour l' éditer ?
Qui suis je pour revêtir le costume de juge ?
C'est ces quelques questionnements qui me font arrêter de temps en temps la publication sur ce blog mais...
Il faut savoir que tous les avis postés ici sont partiellement partisans... En effet, j'ai fait la démarche d'acheter le jeu ou le livre... Je ne suis donc pas impartial !
Alors on va dire que ce blog est là pour mettre en lumière certaines œuvres, pour voir mes coups de cœurs et mes déceptions mais attention, il est nécessaire de se faire sa propre opinion !

Brezza la sirène du GogoSwing

J'aime les petits festivals, découvrir des bd bourrés d'intelligence, sans réelle contrainte... Dimanche dans un petit festival près de Troyes, j'ai découvert un nouvel éditeur : fugues en bulles. Enfin éditeur, c'est plutôt un collectif d'auteurs qui ont fondé une association afin de publier leurs œuvres sans passer par le formatage habituel des gros éditeurs. Ce matin j'ai dévorer Brezza de Etienne M. Vous avez une photo du monsieur récupérer sur le blog de KORRI )



Brezza, c'est tout d'abord un livre de 46 planches cartonné dans un format légèrement plus petit qu'un album traditionnel.
Brezza est un conte pour adulte où l'on suit une femme fatale chanteuse de blues dans un bar.
Brezza c'est une part de fantastique où on découvre le mari de cette chanteuse : Jules qui tient dans la main.
Brezza c'est aussi l'histoire d'un personnage inquiétant amputé d'un bras.

L'histoire légère se dévore d'une traite. La composition des planches parfois très originale ne nuit en aucune manière à la narration de l'histoire. La voix off de Jules est idéale pour sublimer le personnage principal de l'histoire : Brezza.
Les planches où le thème de la mer n'est jamais loin sont magnifiques. Quel travail de recherche lorsque Brezza chante et qu'on peut la confondre avec une sirène. Et puis Brezza... Quelle belle femme !
Enfin la mise en couleur est elle aussi très originale entre peinture à l'acrylique et marqueur, on a des planches très marquées chromatiquement parlant.

Avec le recul, Brezza ne sera pas si vite oublié de part son originalité, ce livre mérite une place dans votre bibliothèque si vous aimez le média bd. L'histoire quand à elle disparaitra peut être rapidement de votre mémoire mais la qualité est un rendez vous malgré une fin "rapide". Ce livre me fait un peu penser au Vœu de Marc chez la boite à bulles de part son originalité dans le traitement.

Donc, en un mot, je suis conquis près à suivre Fugues en bulles dans leurs aventures... Prochain achat : la vibration du monde de Thierry boulanger.

Voici le site officiel de l'éditeur : http://fugues-en-bulles.com/accueil.html

5 commentaires:

korri a dit…

Salut Monsieur P j'ai fais un article tout dernierement sur Thierry Boulanger et sur Etienne M ..Tres tres fine analyse que tu nous fais là , bravo a toi et bonne continuation
et merci aussi a étienne de nous faire découvrir ton blog .

Korri

Jérôme Gorgeot a dit…

Ca fait du bien de lire des chroniques bien torchées, faites par des gens qui savent lire les BD et y déceler ce qu'il y a à y déceler. Super ton site. Ca donne plein d'idées/d'envies de lectures ! Bravo !

Monsieur P a dit…

Merci pour tout ces commentaires...
ça me change de d'habitude. Je vais essayer de poursuivre sur cette voie

korri a dit…

Pas de probléme pour la photo je te l'offre :-)

thierry a dit…

Oui, excellente idée de parler d'autres choses que des "grosses machines" editoriales.
Certes Etienne est mon frère de lait de "fugues-en-bulles", mais ton commentaire est pertinent ( ce qui est la moindre des choses ) et passionné ( ce qui, par contre, n'est pas si courant que ça )
Bonne continuation, donc...