Critiquer un album ou un jeu... Quel exercice bien difficile !
Comment puis-je donner un avis sur un dessin alors que je suis bien incapable de faire une planche de bd cohérente ?
Comment puis-je critiquer un jeu de société alors que je n'ai pas idée de la galère que ça peut être pour l' éditer ?
Qui suis je pour revêtir le costume de juge ?
C'est ces quelques questionnements qui me font arrêter de temps en temps la publication sur ce blog mais...
Il faut savoir que tous les avis postés ici sont partiellement partisans... En effet, j'ai fait la démarche d'acheter le jeu ou le livre... Je ne suis donc pas impartial !
Alors on va dire que ce blog est là pour mettre en lumière certaines œuvres, pour voir mes coups de cœurs et mes déceptions mais attention, il est nécessaire de se faire sa propre opinion !

Je mourrais pas gibier


Je mourrais pas gibier est le nouveau livre d'Alfred paru ce mois ci chez delcourt. Petit avis en passant.

Dieu sait que mes critiques ne concerne qu'un avis personnel, que suivant l'instant où on dévore un ouvrage, on peut être plus ou moins captivé par un type d'histoire mais celle-ci est le contre exemple par excellence. On ne peut pas détester cet ouvrage.

Je suis sur que cette bd sera mon coup de coeur 2009. Qu'il mériterait un prix pour Angoulême 2010. C'est typiquement un livre qui rentre dans mes 10 bd préférés ( sur une collection de plus de 500 bd ). C'est le genre de livre qui vous transmets des émotions toutes les 10 pages...

L'histoire s'ouvre sur une intervention policière : un jeune adolescent a assassiné 7 personnes. Le narrateur de l'histoire est justement le meurtrier qui raconte son cheminement, la folie qui l'a fait agir de la sorte. Un album poignant.

Alfred avec son trait très "nouvelle vague" a su transposer les émotions à merveille ( le dessin servant avant tout l'histoire ). On tourne les pages à une allure folle lorsque l'histoire s'emballe et à chaque rebondissement, des frissons nous parcourt l'échine si bien que dans ces moments on est obligé de rester figé devant une case de l'album. Une merveille. On lit d'un traite ce livre qu'on referme en se posant des tonnes de questions. Une immersion dans le faits divers en bandes dessinés.

A coup sur ce livre fera parti de mes favoris de 2009. Je n'ai pas été aussi emballé à la lecture d'un livre depuis bien longtemps. Une lecture suffocante, âpre qui déboussole. Achetez le !

1 commentaire:

Etienne M a dit…

Cette BD aussi me fait de l'œil depuis sa sortie; Je vais devoir casser ma tirelire!
Au fait,à samedi!!