Critiquer un album ou un jeu... Quel exercice bien difficile !
Comment puis-je donner un avis sur un dessin alors que je suis bien incapable de faire une planche de bd cohérente ?
Comment puis-je critiquer un jeu de société alors que je n'ai pas idée de la galère que ça peut être pour l' éditer ?
Qui suis je pour revêtir le costume de juge ?
C'est ces quelques questionnements qui me font arrêter de temps en temps la publication sur ce blog mais...
Il faut savoir que tous les avis postés ici sont partiellement partisans... En effet, j'ai fait la démarche d'acheter le jeu ou le livre... Je ne suis donc pas impartial !
Alors on va dire que ce blog est là pour mettre en lumière certaines œuvres, pour voir mes coups de cœurs et mes déceptions mais attention, il est nécessaire de se faire sa propre opinion !

l'autobiographie... un genre très délicat à traiter en bd


C'est vrai ça, comment ne pas lasser quand on raconte sa vie... Difficile de captiver en parlant de soit qui épluche des patates ou soit qui va chez le coiffeur et pourtant... Fabcaro y arrive à merveille avec ses 2 albums tout les 2 parus chez la cafetière édition.
Dans le steak haché de damocles et dans droit dans le mur, Fabcaro nous parle de ses problèmes relationnels, son décalage par rapport aux autres, ses angoisses avec un humour truculent. Ecoutez je me bidonne rarement devant un livre mais là je vous assure j'ai ri ! Si dans la vie vous êtes une personne plutôt introvertie, vous pouvez être sur que vous allez vous reconnaitre en fabcaro et la mayonnaise va forcément prendre.

Le dessin au trait est profondément Larcenien. Impossible d’échapper à la comparaison devant tant d’inspiration. Le style est là et Fabcaro a le talent de mettre de la vie à son coup de crayon. Les expressions et les émotions deviennent palpables. Ajouté à cela une couverture aux couleurs tranchantes et un sens de la mise en scène développé, l’auteur s’impose dans la bande dessinée avec ce qui lui manque dans la vie réelle. Il veut communiquer : c’est réussi !

A découvrir absolument. 9/10

2 commentaires:

Vincent a dit…

mort de rire la page
Je note le titre sur un de mes murs... ah, là y a une p'tite place

Wayne a dit…

Bravo de parler de Fabcaro. Ces deux ouvrages sont une réussite !